Accueil

L'usine à feu
Photographies de scène
Phénix

La baie du Mont Saint-Michel

Biographie / contacts

La dérive Nord Atlantique
Musique des Balkans
Mémoires Closes
Portraits

 

 

Plus d'images sur : http://web.mac.com/tristan.j.v

 

Tristan Jeanne-Valès

 

 

 

 

 

Bibliographie

 

© Isabelle Le Guern
Contact  : Tristan Jeanne-Valès +33 (0)6 13 56 18 20 tristan.jeanne-vales@laposte.net

 

Expositions

 

 

Tristan Jeanne-Valès, né en 1954, est photographe depuis 1978.
En 1978-1979 il commence à photographier des spectacles de rock, de théâtre, de danse et devient en 1980 le photographe du Centre dramatique national de Normandie.
De 1982 à 2006, il travaille avec l’agence Enguerand (www.enguerand.com) spécialisée dans le domaine culturel. Il y réalise des photos de théâtre, des portraits d’auteurs, de metteurs en scène, de musiciens et de graphistes et s’intéresse, dès le début des années 1980 aux créations de chorégraphes tels Gallotta, Bagouet, Pina Bausch, Trisha Brown, R. Chopinot, puis J. Nadj, C. Diverrès, M. Monnier et tant d’autres…
Il suit leur travail, d’année en année, et tisse, avec certains d’entre eux, de vrais liens d’amitié.
Ses photos sont régulièrement publiées dans la presse française et étrangère et viennent illustrer de nombreux ouvrages sur la danse.
En 2006, il quitte l’agence Enguerand -qui continue cependant à diffuser ses archives- pour se concentrer sur des projets plus personnels (reportages, édition, expositions.)

En indépendant, il a réalisé de nombreuses commandes (actualité, société, illustration) pour la presse, plus particulièrement Libération et Le Monde.
Au fil des années, il publie plusieurs livres, souvent accompagnés d’expositions.

Il a également mené un important travail sur les musiques traditionnelles dans divers pays de l’Europe «Atlantique» (Ecosse, Irlande, Bretagne, Portugal, Andalousie.) Depuis 2003, il poursuit ce travail dans les pays des Balkans.

À l’automne 2006, il accompagne JC. Meurisse, musicien et C. Venturini, comédien, dans une tournée des Alliances françaises en Chine, en Malaisie et au Vietnam, puis en 2007, au Brésil, en Équateur et en Bolivie. Ce travail fait l’objet d’un «Carnet de route» internet, relayé en temps réel par le site du Mémorial de Caen.
En octobre 2008, l’Alliance française de La Paz (Bolivie) accueille l’exposition Danse l’Étreinte et l'invite en résidence pour travailler sur les musiques traditionnelles.